L'Abeille

L'Abeille

SRBH – 20 septembre 2011 – Marseille (France)

Quel bonheur... Pouvoir enfin se faire klaxonner et crier dessus parce qu’on ne va pas assez vite, rencontrer des restaurateurs qui ne veulent pas servir de repas car ce n'est pas (plus) l'heure, entendre râler à chaque coin de rue. Ça ne m'avait absolument pas manqué ! Mais, pour être plus positif, il est vrai que toute la route s'étirant de Menton à Marseille est superbe. Les couleurs défilent, la mer se mêle aux montagnes, des châteaux surgissent en plein milieu de massifs forestiers, des petits ports s'ouvrent aux coins de criques croquignolettes et les pointus (bateaux méditerranéen) offrent un dédale de couleurs à qui longe les quais.

 

Bref, vous l'aurez compris, le voyage vient de se terminer, avec une arrivée hier soir à Marseille. La dernière journée ayant probablement été la plus dure car, comme si le temps refusait cette dernière étape, il a fallu se battre contre le vent et la pluie avant de pouvoir poser mes pieds sur le Vieux-Port mais également se préparer mentalement à ne plus avancer le lendemain.

 

Il aura fallu quatre mois pour rejoindre la France depuis l'Afghanistan à cheval et en vélo, en utilisant aussi par moments des moyens de transport tels que camions, ferrys, bus, tracteurs, motos, auto-stop, en dormant dehors, dans des campings, hôtels, chez l'habitant, gares, ponts de bateaux...

 

Bien que le projet initial n'ait pu être respecté, il n'en reste pas moins que ce retour fut à la hauteur de ses espérances. Bien sûr, un grand merci à tous ceux qui m'ont soutenu ou qui ont suivi cette histoire, en espérant pouvoir en réécrire une autre prochainement (quelques idées en tête...).

 

Quelques chiffres (estimatifs) pour avoir une idée générale du projet :

- 1 900 kilomètres à vélo

- 1 500 kilomètres à cheval

- 1 600 kilomètres en bus et camion

- 800 kilomètres en ferry

- 600 kilos d'orge (pour les chevaux)

- 6 jours de pluie.

 

Bref, vous savez à peu près tout. Maintenant, il ne me reste plus qu'à dormir un peu, faire le tri dans tout ce que j'ai appris, ranger et préparer la suite.

 

Encore merci.

 

(Dernières photos chargées).

 

 

How great it is. To be honked and shouted by car because I am too slow, to be refused from restaurants because it could be too late (2:00 PM) to serve a meal, to hear people expressing their disagreement all the time. I forgot what France is... But, on the other side, all the way between Menton and Marseille is amazing. Colors are changing all the time, mountains melt in the sea, castles appeared in the middle of forest, and small ports arise in tiny creeks.

 

So, as you can understand, I am now arrived at the end of my trip: Marseille. As if the weather disagrees with this last day, I had to pedal again a strong wind and the rain, and to prepare myself to stop. Not so easy to do.

 

This way back to France has been done in 4 month, with horses and bicycle, using also so others means of transport like trucks, ferries, motorbike, tractor, hitchhiking, sleeping in the nature, camping, hotels, private houses, decks, train station...

 

Despite the fact that the initial project has not been respected, this adventure gave me some strong emotions and completely filled my expectations. Of course, a huge thanks to all of you who supported me in this story, and I hope being able to do a new one shortly (some ideas in mind).

 

Few figures to have a rough idea of the trip:

- 1 900 km / bicycle

- 1 500 km / horses

- 1 600 km / bus and trucks

- 800 km / ferry

- 600 kg of barley (horses)

- 6 days of rain.

 

You know more or less everything. Now, I have to sleep a little bit, to sort what I learnt, to clean...

 

Still thanks for everything.

 

(Last photos uploaded).



19/09/2011
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres