L'Abeille

L'Abeille

SRBH – 3 – 28 février 2011 – Afghanistan – Préparation

Quelques petites avancées quand même dans ce monde bien obscur. On a réussi à avoir des vaccins français pour les chevaux grâce à des amis qui nous aident d’un point de vue logistique. La décision finale quant au départ sera prise le 10 février, date à laquelle nous devrions avoir un peu plus d’éléments.

 

On avance toujours, des pistes, mais jamais rien de précis, de clair, de ferme. Tant pis. On se lance quand même dans l’histoire. On commande en France le matériel de sellerie, on fait venir des vétos afghans pour procéder aux vaccinations et, apparemment, on a même trouvé un veto capable de faire des castrations. Le choix n’est pas évident, mais on se résigne. On castrera les deux chevaux de bats (Touchak et Jafar). Cela ne changera pas grand-chose au début (les hormones peuvent mettre jusqu'à un an pour redescendre) mais, avec le temps, ce sera peut être d’un grand bénéfice (l’avenir le dira).

 

La castration se passe plutôt bien au regard des conditions : il neige presque, les chevaux sont couchés et anesthésiés localement ; le veto travaille à même le sol et on doit être une bonne dizaine à regarder. Il y a bien Touchak que le véto ouvrira une seconde fois car il fait une hémorragie. Finalement, tout le monde se relève. On prend grand soin des deux opérés, on s’inquiète et, surtout, on attend.

 

À côté, l’Iran nous pose quelques questions quant à notre voyage et notre demande de visas (ce qui est bon signe). Les Français paraissent un peu plus réticents (ce qui se comprend au vue des évolutions politiques) et la Turquie se désintéresse un peu.

 

La motivation reste intacte, et les heures de ballades sur la colline (où sont les chevaux) continuent de nous faire rêver.

 

 

Few little progresses in this dark word. We succeed to import French vaccines for horses, and some friends are giving us a strong logistical support. The final decision regarding the departure will be taken on the 10th of February, as we should have more elements.

 

Some information is collected, but still nothing clear, nothing precise. Well, we take the risk. We order in France our equipment, we asked to Afghan veterinaries to start vaccinations of horses, and apparently, we have found another vet able to castrate our horses. This decision is not easy to take, but we have to. We will castrate the two saddlebags horses (Touchak and Jafar). At the beginning, it should not change their behavior, but we hope, with the time, that it could be a great help for us.

 

The castration occurred, and apparently was fine, despite generals conditions… Nearly snowing, horses bended on a dusty ground, and about 10 spectators watching the scene. Touchak faced some difficulties and the vet had to reopened him a second time as he was doing an hemorrhage. Finally, everybody seems fine. We take care of the two horses, we are worried, we wait…

 

Besides that, Iran is requesting more information about purposes of the trip. French are more hesitant (which is understandable, according to the geo politic context) and Turkey is not as attentive as we were expecting.

 

But the motivation is still intact, and times spent on the hill (where our horses are) contribute to keep it intact, to create dreams.



28/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres